differend famillial mediation-famille

la médiation familiale

LA MÉDIATION FAMILIALE POUR RÉSOUDRE LES CONFLITS FAMILIAUX

La Médiation familiale est particulièrement adaptée au règlement des différends familiaux

Au cœur de la famille, de la naissance au décès, la relation ne peut pas être linéaire et les disputes, incompréhensions, conflits familiaux sont inévitables. La question est de savoir comment apaiser, résoudre, s’organiser pour continuer à faire famille, car le lien familial même distendu sera toujours.

le conflit familial ne se réduit pas au conflit de séparation de couple et de gestion des enfants. le conflit familial touche toutes les relations dans la famille (fratrie- parents – grands-Parents).

exemples de situations ouvertes à la médiation familiale: Divorce et désunion – Organisation de la résidence des enfants – Exercice de l’autorité parentale conjointe – Contribution à l’entretien – l’aliment et l’éducation des enfants – Liquidation et partage patrimonial – Liquidation et partage successorale – Entreprise familiale, Accompagnement et placement d’un parent âgé, Mésentente dans la fratrie, droit de visite des grands-parents, Révision de pension alimentaire…

Plus spécifiquement, dans le cadre de couples en cours de séparation ou séparés :

Le différend familial porte sur une mésentente, un désaccord, avant ou après un jugement rendu par le Juge aux affaires familiales ?

La loi du 18 novembre 2016 instaure une Tentative de Médiation Familiale Préalable Obligatoire – TMFPO – en vue de régler certains différends familiaux à peine d’irrecevabilité de la demande faite au juge.

La TMFPO s’applique dans les cas suivants :

  • Modification de tout ou partie de la décision de justice ou de la convention de divorce ou de séparation.
  • Organisation et mise en œuvre de la décision de justice ou de la convention de divorce ou de séparation.
  • Élaboration et organisation de la vie des enfants avant tout passage devant le juge.

cette TMFPO en matière familiale mise en place au sein de 11 tribunaux en France à titre expérimental démontre, s’il le fallait l’efficacité d’un règlement amiable par l’élaboration d’un accord mutuel entre les parents séparés. Il a été décidé de prolonger cette expérience et de faire participer de nombreux autres Tribunaux.

les 11 premiers tribunaux concernés sont : Bayonne, Bordeaux, cherbourg-en-cotentin, Evry, Montpellier, Nantes, Nîmes, Pontoise, Rennes, Saint-Denis de la Réunion, Tours. La liste des nouveaux tribunaux est en attente de parution.

Quoi-qu’il en soit, quelque soit le lieux de votre domicile, tous les juges apprécieront que vous ayez fait ce travail personnel et « intime » de régulation de vos différends avec l’aide d’un médiateur.

Ayez le réflexe médiation.

La médiation familiale est éligible à la médiation en ligne.